Trail de Piqueurs 2013

Publié le par spiridon mellois

23 et 24 mars 2013 – 5ème Trail des Piqueurs :  Le défi Auvergnat

 

C’est un « Week End choc » que nous avait concocté Jany. Destination le Parc Naturel Régional du Livradois Forez, au sud de Clermont Ferrand, à Saint Jean des Ollières, un petit village pittoresque  coincé entre les pics du Sançy et du Puy de Dôme toujours enneigés. Week end choc il en fut et c’est en novice de ce type de sortie et « petit » nouveau du spiridon mellois que j’en fais le récit. Ambiance :

Départ de notre délégation melloise à 5h30 du matin de Saint Maixent. Composée de Claude, Alain L, Jany, Daniel, Alain M. et Laurent, nous arrivons sur site à 10h30. A peine le temps de prendre possession du  gîte et d’enfiler cuissard et baskets, que l’heure du départ pour la reconnaissance sonne. 12h00, nos 5 compères Claude, Alain L, Jany, Daniel et Alain M. partent avec une vingtaine de participants pour une sortie « off » de 15 km et d’une durée estimée à 2h00. Le temps pour moi d’aller faire quelques courses pour l’encas du retour. Ils arriveront 4h00 plus tard avec
une 20aine de Km dans les jambes. Pourtant aguerris, le terrain est exigeant. Ils me
racontent leur course au retour et les difficultés qui nous attendent, me
donnent le temps de course à prévoir : Entre 7 et 8h00!!! Je m’étais préparé
psychologiquement pour 6h30. Pour la 1ère fois, je ressens un sentiment mêlé
d’excitation du départ et de peur des éléments, du truc trop dur, au-delà de
mes capacités. Et c’est pas fini. Après la douche, je me rends définitivement compte du chemin qui nous sépare. Nous ne parlons pas le même langage, ce sont des extraterrestres !!!  Je communique en mètres, eux en km. Mon unité temps de référence est la minute eux, c’est l’heure. Pour se désaltérer, je pense eau ou coca, eux c’est bière assaisonnée du très fameux birlou !!!

Mais des extraterrestres sympathiques, dignes représentants du mouvement spiridon. 19h00, moment de détente à la Pasta party. Ambiance chaleureuse, repas copieux et fin studieuse avec conférence de Guillaume Millet. Dodo sur place, au Centre d’Ailleurs.

6h30 : Le chant du coq. Pt déjeuner sympathique et préparation. Un instant savoureux qui mêle concentration et minutie. Chacun vérifie en détail son équipement. Rien n’est laissé au hasard. Départ pour la place de l’Eglise. 15 mn du départ, on immortalise l’instant. Mon cardio s'emballe, l'adrénaline fait son effet, tous les sens sont en émoi!!! Derrière l’arche du départ, la musique transcende les corps, le décompte se fait entendre, grand moment de frisson. Nous sommes tous les 6, c’est parti.

Claude, Alain L et Alain M partent en tête, je reste en retrait avec Jany et Daniel. Prudence, prudence !!!  Dès les premiers kms, des paysages magnifiques, sauvages même avec circuits hors piste, escalade de cascade, montées et descentes à la corde…C’est énorme. L’appareil photo marche à plein régime. 18ème km, 1er ravito. Il faut se faire violence pour repartir, le jambon est un délice. Le mauvais rhume et les antibiotiques ont raison de Daniel, contraint à l’abandon. 31ème km, second ravito, ça passe. Le dur arrive en particulier une terrible montée en sous bois au 34ème qui fait mal et le « Pic de la Garde » au 36ème un chaos de roche basaltique. Effrayant !!! Je me
souviens d’Alain L. qui la veille au soir m'avait dit, "grimpe sur les
arrêtes des roches, ça passe tout seul". Et c'est vrai. Les km passent, la fatigue arrive, accentuée par une erreur de débutant. Faute d’avoir rempli mon sac à eau au dernier ravito, je n’ai plus d’eau.

Imbécile!!! Je me rassure en me disant que le prochain ravito est proche. J'avance et là heureuse surprise, je rejoins Claude et Alain L dont l’acide lactique commence à chatouiller les cuisses. Nous arrivons ensemble au 3ème ravitaillement (39.5 Km). On se restaure et on nous annonce qu'il
nous reste 7.5 Km ? le calcul est rapide, ça fera donc non pas 45 mais 47 km. pas grave, on repart. Second chaos basaltique, il faut le voir pour y croire, et destination Saint Jean des Ollières. On passe l’arche d’arrivée ensemble à 15h40 après 7h10 de course !!! Un temps qui rapporte à Claude la troisième place en V3. Alain M a été notre lièvre, il termine en 6h32 (68ème sur 201 inscrits et 6ème V2). En 7h55, Jany arrivera avec les jeunes du PEC Poitiers qui s’étaient également échauffés sur la off de la veille.

Plateau repas à l’arrivée, douche et retour pour les Deux-Sèvres, arrivée à minuit. Un WE de dingue donc!!!  Magnifique,  énorme, les superlatifs ne sont pas assez forts!!! Grand merci à mes 5 compagnons pour leur soutien et leur convivialité.  

 

A revivre.

 

http://traildespiqueurs.pagesperso-orange.fr/les-45-km.html

 

P1060594  P1060631

Trail des piqueurs 2013 - Alain Trail des piqueurs 2013 - arrivee de Claude-Alain-Laurent

Trail des piqueurs 2013 - Jany 

 

 

Publié dans resultats

Commenter cet article