Article publié depuis Overblog et Facebook

Publié le par spiridon mellois

Trail de la côte sauvage (forêt de la Courbe).

28 km, après la boue, le sable...!


Alors que les copains continuent de gambader sur les chemins du mellois, 3 spiridoniens mellois, sur les bons conseils de Thomas l'ostéo (et oui le spiridon se modernise maintenant nous avons un ostéo au club qu'on se le dise...), sont allés découvrir les charmes de la côte charentaise.


Météo parfaite, soleil magnifique qui met à l'honneur la "côte de beauté". Départ sur la plage, île d'Oléron à droite, forêt en face et la Seudre en fond d'écran ça donne envie! Premier kilo sans intérêt pour rejoindre la nature, puis le régal commence. Du trail 100%, quasi pas de goudron, du sable, du sable et du sable, mou dans les dunes (des vrais murs), dur partout ailleurs, rein de plat(!), tracé magnfique avec un point culminant (19kilo) où au dessus de la fôrêt, la vue à 360° est sublime!

 

Person, j'ai laissé mes cuisses dans le dernier mur de sable (20°), il manquait une échelle ici! Mais le plus compliqué reste à venir, les 3 derniers kilomètres sur la plage en faux plat montant et dévers... Heureusement Thomas nous avait prévenu d'en garder sous le pied, on déboule sur la plage sens inverse du départ mais on ne voit pas la ligne d'arrivée! C'est long, très long, soit vous perdez 20 places soit vous en gagnez 20, les cadavres sont nombreux... Je décide de ne plus regarder devant moi mais à gauche direction Oléron (c'est beau même cuit!) pour avaler la plage! Je tourne la tête en entendant Thomas déjà là depuis longtemps... Ouf suis arrivé.

 

Soupe à l'arrivée, on attend thierry, tout le monde avec un grand sourire, super course. Surpris par la difficulté du tracé, ici la forêt a des airs de dame de Chambrille... Bravo à Thomas qui frôle les 50 premières places sur 240 concurrents.


Il est maintenant temps de faire honneur au spiridon, on récupère quelques niortais (bien dans l'esprit!) et direction le port de la Tremblade, chez "Roberte", on est 6 il reste une table de 6, après la perf, la fête commence au bord de l'estuaire de la Seudre et au millieu des cabanes ostréicoles...Il ne manque que le birlou dans le demi!


Beau dimanche sous les pins maritimes, à refaire....

Publié dans resultats

Commenter cet article